jeudi 22 novembre 2012

La Brâ (Secteur La Tine)


C'est par un formidable dimanche de novembre que nous avons décidé de jongler avec la frontière Valdo fribourgeoise pour longer cette Crête surplombant La Tine / Rossinière (pour les vaudois) et Montbovon (pour les Fribourgeois  Gruyèriens), une crête qui est "infestée" d'ouvrage allant de la simple petite casemate à l'ouvrage d'infanterie sous ROC sans oublier quelques abris-cavernes.
Ce dispositif était présent à cet endroit pour stopper l'ennemi venant de l'Intyamon et voulant contourner le fort d'artillerie de la Tine par cette longue crête. 


Je vais vous en faire découvrir quelques un ici, et dans un ordre "non numéraire". La raison est simple. Nous avons attaqué cette journée par la fin (si on peu le dire ainsi ;-) ).


A1672 
Local/bunker simple, 2 embrasures Mitr


Dans ce Bunker, un affût mitr est encore présent






A1671
Local/bunker simple, 2 embrasures Mitr


Tout les bunkers de la section supérieur (A1672 -> 1666) son construits sur le même schéma 






A1670
Local/bunker simple, 1 embrasure Mitr








A1669
Local/bunker simple, 1 embrasures Mitr









A1668
Local/bunker simple, 1 embrasure Mitr




A1667
Local/bunker simple, 1 embrasure Mitr





A1666
Local/bunker simple, 1 embrasure Mitr









Wxxxx
Réservoir

Se trouvant un peu plus bas que A1666, ce réservoir assurait manifestement l'approvisionnement en eau des ouvrage A1664 / A1663 / A1662 / A1661 / A1660.




A1665
????

La numérotation des ouvrages de la Crête de la Brâ saute de A1664 à A1666. Si il arrive que dans les listes d'ouvrages, certain numéros ne sont pas attribué, je ne pense pas que la configuration des lieux donne place à des n° vierge ou de réserve dans cette zone.  Une "rumeur" plane peut être sur l'origine de ce numéro absent et s'appouyerait sur le fait que l'entrée d'un ouvrage de cette lignée aurait été engloutie lors d'un glissement de terrain. La nature aurait donc fait ce travail de condamnation avant l'heure et la confédération aurait jugé bon de ne plus tenter de le "renflouer". 

Sur le chemin menant de Sonlemont à La Brâ, dans un secteur qui pourrait très bien géographiquement abriter un A1665 (puisque se trouvant entre A1664 et 1666) on peut deviner un chemin (maintenant caché par la verdure, comme si il n'était plus exploité) menant en bord de précipice, un petit dévaloir naturel rongé par l'Ondine. Ce chemin aurait il peu mené à l'ouvrage? La question restera certainement sans réponse pour très très longtemps. 


A1664
Abris caverne, 1 sortie de secours

Cet ouvrage est un simple abris caverne se situant dans le secteur NE de Sonlomont.  On accède à La sortie de secours  après avoir gravis une échelle estimé à 15-18m





Si nous trouvions la profondeur de l'échelle du A1657 "intéressante" avec ses 13m,  cette échelle l'est un peu plus avec
une hauteur estimé entre 15 et 18m 





L'implantation original du sapin arborant la bouche d'aération (et non l'inverse ;-)  ) 



A1663
Ouvrage d'infanterie sous roc avec 1 embrasure FM









A1662
Ouvrage d'infanterie avec 1 bloc Mitr, 2 x 2 embrasures FM, WC, 1 sortie de secours 


Le bloc de la sortie de secours, la porte sert elle même d'embrasure 








Secteur de feu du bloc Mitr 






A1661
ouvrage infanterie avec 2x 2 embrasures FM (opposées) 

Cet ouvrage était camouflé en cabane en rondins. Suite à le chute de certains de ceux ci-, ils ont été démontés. 




A1660
ouvrage infanterie avec 1 Bloc Mitr, 1 sortie de secours
La sortie de secours contient également une embrasure FM



secteur de feu du Bloc Mitr, on y aperçoit l'ouvrage A1662 


Bloc de sortie de secours du A1660...

et ce qu'il cache









W1901
Réservoir

Situé face au A1660, Cet ouvrage renferme  un grand réservoir qui alimentait une grande partie des ouvrage sous roc du secteur ouest du dispositif




A1659
Abris caverne




A1658
ouvrage d'infanterie dont les embrasures  couvrent le secteur de la Grosse Chia / Le Gresally  et le col dont l'arrivée est proche de la sortie de secours 
La sortie de secours contient également une embrasure FM
Mise à jours 08.13: cet ouvrage sous roc renferme, en outres les embrasures FM, une position Mitr à la fin d'un long boyaux de 90m et dont son embrasure couvre le secteur du Gresaley. Il repose sur le même plan de son très proche voisin A1657










(Image ci-dessus) cet ouvrage renferme un mystère: cette galerie d'accès à la sortie de secours contient un endroit (haut de la photo) dont on a l'impression que le plafond à été bétonnée. Dans cette "dalle" on y voit un carré scié proprement et profond de bien une trentaines de centimètre. Un carré qui est d'ailleurs un peu plus profond que le niveau de la dalle. Que s'est-il passé ici?  
 Autre particularité; l'échelle menant à la sortie  de secours se fait d'abord à la vertical pour finir ses derniers mètres à la diagonale. Autant vous dire que lors de la descente de celle-ci, il fallait vite assimilé qu'une fois la section diagonal faite, cela passe direct à la section vertical.. sans quoi la chute était au RDV.. 


dernière section de l'échelle, diagonale.



Très belle vu sur "Les Brâles" si trouvant sur le versant nous faisant face.




A1657
Ouvrage infanterie avec 1 x 2 embrasures FM couvrant Le Gresally
La sortie de secours contient également une embrasure FM

Comme l'ensemble des fortins sous roc de la zone, on  retrouve une entrée (situé versant "Tine"), une caverne principale, un réservoir et une casemate équipée de 2 créneaux FM orientés en direction de Montbovon au bout d'une longue galerie de près de 80 mètres. Une sortie de secours équipe également cet ouvrage. Elle se trouve au haut d'un tube de près de 13m. de haut. 





















La trace que 2 GF ont laissé contre le mur lors du colmatage des tubes lances-grenade!
 Précisons qu'ils sont toujours domiciliés dans la régions. Messieurs, si vous entrecroisez ces lignes, ne vous gênez pas de marquer le passage par un petit commentaire!









A1656
abris caverne 






A1655
abris caverne

Implanté dans le secteur du "Creux de l'enfer", la caverne A1655 est, tout comme son frère jumeau qui le côtoie A1654, un simple abris-caverne muni d'une sortie de secours et de conception complètement identique que les A1656, 59 et 64.


A1654
abris caverne

Implanté dans le secteur du "Creux de l'enfer", la caverne A1654 est, tout comme son frère jumeau qui le côtoie A1655, un simple abris-caverne muni d'une sortie de secours et de conception complètement identique que les A1656, 59 et 64.






A1653
Casematte - Faux chalet   

Implanté dans la pente du Gresaley, cet ouvrage est le frère jumeaux du A1661. Même si il est maintenant en très mauvais état, on retrouve encore sa robe d'origine: à savoir son camouflage fait de troncs donnant l'illusion d'une cabane forestière. A noter qu'à l'époque de sa splendeur ce chalet était également casqué d'un toit typique. Toit maintenant disparu dont on devine encore ses bases



Position Sud 


Position Nord 





coup d'oeil sur le toit de l'ouvrage, on y retrouve encore des traces du "faux" toit et surtout de ses poutres piliers 

parmi tout cela, un échelon..  une réponse à sa présence ici un peu plus bas


Ce bloc de béton renferme 2x2 positions pour FM/obs. 2 couvrant le secteur Nord et 2 couvrant son opposé: le Sud.

Le sous-sol renferme quand à lui un espace de vie et un accès à la sortie de secours (très étroit) qui débouche sur le  toit de l'ouvrage.  A confirmer aussi si cet étroit boyaux ne devait pas aussi faire office de cheminée!


Position Sud 

position Nord avec accès au sous-sol


Derrière l'échelle se trouve l'accès à la sortie de secours

La sortie de secours...

...et l'endroit où elle débouche


AXXXX?? 


En plus des A1654 et 55, le secteur de "Creux de l'Enfer" cache également une dernière galerie qui aurait peut être dû faire partie de l'ensemble des ouvrages de cette zone. Pourquoi "aurait dû"? 
Et bien cette galerie n'est rien d'autre qu'un début d'excavation effectué dans la roche, une excavation d'environs 10m et rien de plus.  Peut être un ouvrage inachevé pour je ne sais quelle raison. 












Un monde qui peu à peu part dans l'oublie et la poussière... 

1 commentaire: