lundi 21 mai 2012

Omi de Bataille - Broc


Cet article nous mène aujourd'hui dans la région de Broc. Histoire de vous présenter l'un des quelques Omis que le secteur cache.



Nous nous trouvons ici au début de Bataille. Bataille est le nom donné à la route qui, depuis Broc, nous mène en direction de Charmey.








Comme l'ensemble des Omis du canton du Fribourg, celui-ci permet de barrer la voie de communication Seeland <-> Oberland Bernois. L'Oberland Bernois étant l'une des "portes d'entrée" du réduit National, il était important de freiner au maximum l'avancée ennemie partant dans cette direction. Ne soyez donc pas surpris de savoir que cette route (traversant entre autre Charmey, Bellegardes et Le Col du Jaun) est "infestée" d'omi, de fortins, de BAC....





Son équipement:
Suite aux observation effectué sur place nous pouvons définir que l'Omi de bataille était délimité en 3 secteur distinct: 

Secteur 1. Le pont de la Jogne. 


Sur le 1er secteur, les puits de minages - aux nombre de 5 - se situaient à le hauteur de chaque pilier.  Si aujourd'hui le tablier est exempte de de couvercle renfermant les puits de minage. On entrevoit encore à ce jours les traces de ceux ci maintenant comblés. 




Secteur 2: Bataille inférieur 

Une fois le pont traversé, nous nous engageons dans la montée qui mène en direction de Charmey. A cet endroit nous retrouvons un ensemble de 3 puits de relais. Au bout de ce réseau, le PMA est présent: 







 Il est manifestement assez difficile de définir la tâche exacte de ce secteur.  Ca l'est encore plus en sachant que le revêtement de la route fut refait à l'époque. Y'avait-t-il des puits de minage sur la route? Etait-ce simplement le PMA du secteur 1 étant relativement distant? Très difficile de lui affecter un rôle précis et d'y répondre à toute ces questions. 






Secteur 3: Bataille supérieur
Nous continuons à monter en prenons le virage pour partir en direction de Charmey et arrivons au dessus du secteur 2. Ici se trouve ce dernier secteur. Une batterie de 5 chambres de minages permettant la destruction de la route sur près de 100m occupe la zone. Si aujourd'hui les entrées des chambres sont maintenant murées, elles sont encore toujours bel et bien en place. Même la couleur de camouflage est encore perceptible. 

Le tronçon de la route, dès le virage, était miné. Le chemin de randonnée, sur la gauche,  permet d'accéder aux chambres de minages, 



Ce petit travail de maçonnerie (image ci-dessous) n'est pas ici pour rien et faisait parti intégrante du dispositif. Ici se trouvait le PMA.  Vu le travail de démantèlement effectué sur les chambres de ce secteur 3: Ce dernier à été retiré ou enseveli. Ce secteur 3 était donc complètement indépendant des 2 secteurs inférieurs  











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire